contenu publicitaire

Cartographie en cours...

Bientôt, la carte des vins de la région : Vallée de la Loire (et Centre)

contenu publicitaire

Présentation de la Vallée de la Loire

Au cœur de la France, un vignoble à l'exceptionnelle variété étire ses coteaux le long de la Loire, cette Amazone à l'échelle angevine, et de ses affluents. Rouges, rosés, blancs secs, demi-secs, moelleux, liquoreux et effervescents : le Val de Loire (ou Vallée de la Loire) offre à l'amateur l'ensemble des genres de vin. Il englobe quatre zones de production, nommée pour trois d'entre elles d'après les capitales du fleuve, soit, en remontant le cours de la Loire :

  • Le Pays nantais
  • L'Anjou
  • La Touraine
  • Le Centre

Cette étendue donne au vignoble une certaine diversité climatique : toujours tempéré, il promet d'apaiser Du Bellay en présentant aussi bien l'air marin que la douceur angevine – auxquelles il ajoute encore la fraîcheur presque montagnarde du Massif central. Ses sols présentent une variété similaire, si ce n'est plus grande encore, depuis les roches volcaniques d'Auvergne jusqu'aux sables du pays nantais. Entre-temps, le réseau de la Loire traverse une profusion de terrains schisteux, argileux, granitiques, marneux, siliceux, calcaires ou crayeux.

Du marché de Paris à la concurrence nationale

L'histoire des vins du Val-de-Loire démarre très classiquement avec l'import des premières vignes par les Romains. La viticulture se propage ensuite le long du fleuve, du IVème jusqu'au Xème siècle. C'est néanmoins une décision ultérieure qui fait date : en 1577, un arrêt du Parlement de Paris oblige les marchands de vins parisiens à s'approvisionner dans un rayon de vingt lieues (80 km). S'ensuivra un très fort développement du vignoble, autour notamment d'Orléans, de Blois, de la vallée du Cher et de la Sologne. La Révolution et surtout la guerre de Vendée (1793-1796) ravageront en revanche les vignobles de la basse Loire, théâtre de violents combats, notamment l'angevin et le nantais. L'essor du rail, au XIXème siècle, mettra le Val-de-Loire en concurrence directe avec les vins du midi – ce qui amènera en retour une certaine diversification stratégique.

Cépages et méthodes

La variété des cépages répond bien sûr à celle des sols, mais aussi à l'étendue du vignoble et des traditions viticoles.

On retiendra, notamment :

  • en rouges, le Cabernet-franc, un penchant partagé avec le « voisin » bordelais, qui amène sa finesse arômatique, ses arômes arômes épicés, notes de poivron
  • En blancs, le plus emblématique est certainement le Chenin blanc (appelé au moyen-âge « Plant d'Anjou »), mais on trouve aussi fréquemment du Sauvignon (en sancerre, pouilly-fumé...), du Melon (cépage du Muscadet), ou du Chardonnay (jadis appelé « Auvernat » sur les bords de Loire)
    • On citera encore : la Folle blanche, le Grolleau blanc, le Tressailler (ou Sacy), le Saint-Pierre doré, le Romorantin et le Pinot gris.

Les vins du Val-de-Loire connaissent une vinification traditionnelle :

Economie

S'ils se vendent assez largement à l'export, notamment en Belgique et en Angleterre, les vins du Val-de-Loire servent d'abord la consommation intérieure (à 80%). Équilibré en toute chose, le vignoble est moyennement morcelé. Il compte aujourd'hui 7 000 exploitations, 100 négoces et 24 caves coopératives.

Service idéal

Pour aller plus loin

lien vers wikipedia wikipédia

Sous-régions et Appellations

C'est aujourd'hui un vignoble de 70 000 hectares qui donne variété exceptionnelle de vins. Les appellations les plus célèbres se rattachent aussi bien à un type de vin (Crémant-de-Loire, Rosé-de-Loire), qu'à des références géographiques.

En remontant les sous-régions de la Loire, on peut citer parmi les plus célèbres :

Dans le pays nantais :

En Anjou-Saumur, l'Anjou AOC NB : L'AOC Anjou couvre la majorité de la sous-région Anjou-Saumur, mais aussi de la Touraine... et même une petite partie de la région nantaise., ainsi qu'une variété remarquable de vins :

En Touraine, de Saumur à Orléans, vient l'AOC Touraine, avec :

Enfin, le Centre recouvre à la fois :

Pour être complet, on peut encore citer parmi les AOC :

Et enfin, les "vins de pays" IGP :

Fiche technique

Les cépages les plus répandus dans la région

Autres informations techniques

Géographie

Pays : France

Climat

divers tempéré

indication de l'ensoleillement moyen dans la région viticole de la Vallée la Loire 1 844 h/an

indication de la pluviométrie moyenne dans la région viticole de la Vallée la Loire 684 mm/an

indication de la température moyenne dans la région viticole de la Vallée la Loire 14,6 °C

Production AOP

superficie de vignes AOP 51 621 ha

producteurs AOP 4 400

volume de vin AOP 2 753 105 hl

Production totale

superficie de vignes de raisin de cuve 64 441 ha

producteurs de vin 15 000

volume de vin 3 173 000 hl

Pour parcourir un peu la région...

Les producteurs de la Vallée la Loire

Gestion des cookies

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Design agence graphicstyle.fr

Se connecter / S'inscrire

A propos

Vinopédie

FAQ

Mentions légales

Dictionnaire du vin

Sommelix dans les médias

Contactez-nous