Accueil > Guide des vins

Guide des Vins : Le vignoble français

contenu publicitaire

Recherchez un vin

Noms et mots clés

Type de page

 

Vins du Monde

Même s'ils s'y épanouissent tout particulièrement, les vins ne se limitent pas à la France...
Retrouvez les vins du Monde (prochainement).

Carte des vins : les grandes régions viticoles de France

Carte des vins de France Tant la vigne est cultivée un peu partout en France, il est difficile d'en faire la cartographie précise. Les grandes régions font heureusement l'unanimité, même si certains fusionnent Languedoc et Roussillon, ou si le Beaujolais est administrativement rattaché à la Bourgogne. Nous avons le plaisir de vous exposer ici notre vision de la carte de France des Vins, avec ses 14 plus grandes régions viticoles. La Champagne et ses prestigieux vins à bulles La Champagne et ses prestigieux vins à bulles Champagne Le Pays de la Loire et le Centre, région viticole très étendue Le Pays de la Loire et le Centre, région viticole très étendue Loire Vignoble alsacien et son micro-climat Vignoble alsacien et son micro-climat Alsace Le Jura français Le Jura français Jura Savoie et Bugey Savoie et Bugey Savoie La Bourgogne, région de grands vins La Bourgogne, région de grands vins Bourgogne Le Beaujolais et le Lyonnais Le Beaujolais et le Lyonnais Beaujolais La Vallée du Rhône et ses Côtes La Vallée du Rhône et ses Côtes Rhône Les vins de Provence Les vins de Provence Provence Le Languedoc Le Languedoc Languedoc Le Roussillon et son identité propre Le Roussillon et son identité propre Roussillon Le Bordelais : rive droite, entre-deux-mers et rive gauche Le Bordelais : rive droite, entre-deux-mers et rive gauche Bordeaux Les Vins du Sud-Ouest Les Vins du Sud-Ouest Sud-Ouest La Corse et son terroir La Corse et son terroir Corse

Carte des vins de France. ©Sommelix, tous droits réservés.

La carte de France des vins est également disponible en téléchargement : version jpeg et PDF à imprimer.

Publicité

Le vin et la France : une longue histoire tournée vers l'excellence et l'avenir

Patrie historique du vin, la France demeure une référence mondiale en la matière, avec une concentration qualitative exceptionnelle. Installée dans des terroirs mythiques, sa production est notamment emmenée par le trio Bordeaux, Champagne et Bourgogne.

Si la France doit désormais disputer avec l'Italie la place de premier producteur mondial – avec 20 % chacune du volume mondial – elle reste en revanche le premier vignoble au monde en valeur. C'est aussi le premier consommateur par habitant, devançant là encore de peu l'Italie. Elle offre une variété inégalée, présente dans l'ensemble des types de vins.

La France, comme l'Italie, fait partie des pays de culture viticole ancienne, privilégiant les vins de terroir, représentatifs d'une « personnalité » reconnaissable, associée à un lieu, un sol, un microclimat et un savoir-faire local. Elle s'oppose à ce titre aux « vins du Nouveau Monde » (Chili, États-Unis, Australie, Afrique-du-Sud, Argentine), qui, dépourvus d'une si longue histoire, s'orientent plutôt vers des vins de cépage, et tentent d'exprimer les potentialités d'une variété de vigne plutôt que d'un lieu. Étant à noter que les six cépages les plus cultivés et commercialisés dans le monde (Merlot, Cabernet Sauvignon, Syrah, Pinot, Sauvignon et Chardonnay) sont tous originaires des vignobles français.

Le vin français est régi par les classifications de l'INAO (anciennement Institut national des appellations d'origine), rattaché au ministère de l'Agriculture. Ce système, héritier de la loi du 1er août 1905, a tout comme les cépages essaimé par la suite dans le monde. Aujourd'hui critiqué pour sa complexité voire son manque de lisibilité, il a cependant le mérite d'associer de manière fiable un vin à la personnalité de son terroir, et de fournir au consommateur des éléments extérieurs permettant de présumer de sa qualité, indépendamment des discours de vente.

Arrivée en France dès l'antiquité avec les colons grecs et notamment phocéens, la vigne s'y est généralisée sous l'ère romaine. Elle représente aujourd'hui 2 % des terres cultivées françaises, et le second secteur d'exportation après l'aéronautique. Autour de la vigne elle-même s'organise tout un panel d'activités particulièrement développé en France, des formations en œnologie jusqu'à l'œnotourisme.

Récemment, le vignoble français évolue vers plus de qualité, en réponse au déplacement des usages – du vin de table boisson routinière, vers un vin de culture, que l'on apprécie davantage pour son originalité et sa qualité, y compris biologique, avec l'essor des vins « écologiques » (bio, biodynamie, agriculture raisonnée), qui étaient encore expérimentaux il y a quelques années de cela. La baisse de la consommation – on peut même parler d'un effondrement, de 160 litres annuels en 1965 à 52 aujourd'hui – s'est ainsi accompagnée d'une élévation certaine de la qualité, tandis que le créneau des vins de table était notamment investi par l'Espagne et l'Italie. Dans le même temps, de nouveaux clients montent en puissance – ainsi les États-Unis et surtout la Chine, aux côtés des marchés historiques d'Allemagne et du Royaume-Uni.

Le marché mondial du vin lui est aujourd'hui disputé par une concurrence internationale plus structurée que jamais. Longtemps en position d'hégémonie, le vignoble français affronte aujourd'hui un paysage plus équilibré – pour le plus grand plaisir, assurément, des amateurs du monde entier.

Gestion des cookies

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Design agence graphicstyle.fr

Se connecter / S'inscrire

A propos

Vinopédie

FAQ

Mentions légales

Dictionnaire du vin

Sommelix dans les médias

Contactez-nous