Accueil > Vinopédie > Œnotourisme > Alsace

Œnotourisme en Alsace : doyenne des routes des vins

« Un petit verre de vin d'Alsace, c'est comme une robe légère, une fleur de printemps, c'est le rayon de soleil qui vient égayer la vie. »
Christian Dior.

La route d'Alsace est l'une des plus anciennes routes des vins de France. Longue de 170 kilomètres, elle fut ouverte en mai 1953, d'une manière qui semblerait aujourd'hui quelque peu exotique : à l'occasion d'une course de rallye, dont les concurrents s'élancèrent de Marlenheim (à la pointe nord du vignoble) et de Thann (pointe sud), pour se retrouver à mi-chemin – après quelques arrêts œnophiles...

Soixante ans après, si le modèle s'est répandu, elle reste l'une des plus fréquentées, avec 1,5 millions de visiteurs chaque année, attirés par la richesse des vins d'Alsace, mais aussi par une concentration remarquable de bourgades magnifiquement conservées : Riquewihr, Kaysersberg, Hunawihr, Eguisheim...

Ses coteaux verdoyants abritent un vignoble aux sols très variés (calcaires, granites, schistes, gneiss, grès, marnes... et loess), inscrit sur la zone de fracture du fossé rhénan. Si l'Alsace a conquis ses lettres de noblesse vinicoles par ses blancs et ses fameux crémants, elle fournit aussi quelques rouges et rosés, ainsi qu'un marc réputé.

En plus du charme singulier de son terroir, la doyenne des routes viticoles peut s'enorgueillir d'un calendrier rythmé, avec en août la Foire aux vins d'Alsace de Colmar, l'automne la dégustation des vins nouveaux, et l'hiver les superbes marchés de Noël alsaciens.

Retour au sommaire des routes des vins

Gestion des cookies

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Design agence graphicstyle.fr

Se connecter / S'inscrire

A propos

Vinopédie

FAQ

Mentions légales

Dictionnaire du vin

Sommelix dans les médias

Contactez-nous